La firme britannique de private equity Actis a annoncé, dans un communiqué publié le 3 juin, le closing de son troisième fonds dédié à l’immobilier africain à plus de 500 millions de dollars.

Actis Africa Real Estate Fund 3 (ARE3) a ainsi largement dépassé sa taille ciblée de 400 millions de dollars, ce qui en fait le plus grand fonds immobilier ciblant l’Afrique subsaharienne à ce jour.

Le nouveau fonds a bénéficié du soutien d’une base d’investisseurs très diversifiée comprenant notamment des fonds de pension, des fonds souverains et des institutions de financement du développement originaires d’Afrique, d’Asie, d’Europe et d’Amérique du Nord.

Dirigé par David Morley, ARE3 devrait investir essentiellement dans l’immobilier résidentiel, de bureau et industriel dans sept à huit grandes villes en Afrique subsaharienne à partir des ses bureaux situés à Londres, Johannesburg, Nairobi et Lagos.

«Cette levée de fonds réussie est un signe supplémentaire de la confiance de nos investisseurs dans notre capacité à identifier les opportunités les plus convaincantes à travers l’Afrique. Avec ce nouveau véhicule, nous allons satisfaire une partie de la demande pour l’immobilier de qualité dans certaines des villes les plus dynamiques à l’échelle mondiale», s’est réjoui, David Morley, cité dans le communiqué.

Actis revendique des investissements de plus de 3 milliards de dollars en Afrique, dont un milliard dans le seul secteur des services financiers.

 

 

Agence Ecofin

 

Articles similaires