Le PDG d’Air France-KLM,  Alexandre de Juniac, a annoncé le 1er décembre que sa compagnie prévoit de faire d’Abidjan et de Nairobi des hubs régionaux respectifs en Afrique de l’Ouest et de l’Est d’ici cinq à dix ans.

«Dans les cinq à dix ans, c’est une destination stratégique pour nous, si on voit Abidjan comme le hub régional», a déclaré M. de Juniac lors d’une cérémonie organisée dans la capitale économique ivoirienne à l’occasion de la célébration du 75 e anniversaire de présence d’Air France en Côte d’Ivoire.

Le dirigeant du groupe Air France s’appuiera dans ce cadre sur Air Côte d’Ivoire dont il détient 20% des parts. «Air Côte d’Ivoire sera le réceptacle des passagers ouest-africains qu’on ira en plus transporter sur les autres villes d’Afrique de l’Ouest», a-t-il précisé.

«Vu d’Europe c’est la partie en très fort développement dans les cinq à dix ans», a ajouté M. de Juniac dont le projet prévoit de faire également de Nairobi un hub pour toute l’Afrique de l’Est.

A Nairobi, le groupe Air France s’appuiera sur Kenya Airways, une compagnie publique dans laquelle il détient 26% des parts.

Selon M. de Juniac, la compagnie tricolore projette ainsi de «couvrir l’Afrique à partir de long courrier avec des compagnies partenaires capitalistiques qui ensuite éclateront les passagers sur l’ensemble du continent».

Le groupe Air France dessert actuellement 46 destinations en Afrique, avec jusqu’à 415 vols par semaine opérés par Air France, KLM Royal Dutch Airlines ainsi que la filiale low cost Transavia.

 

 

Agence Ecofin

Articles similaires