Alcatel-Lucent Submarine Networks va développer le système Sonangol Offshore Optical Cable (SOOC), un projet d’infrastructures, destiné à réduire le coût du trafic des données en Angola, y compris celles des plateformes pétrolières et gazières offshore, rapporte le 2 octobre l’agence AMA.

Le système de câbles sous-marins SOOC, long de 1900 km, aura quatre points d’atterrage sur la côte angolaise et permettra à l’industrie pétrolière et gazière de l’Angola de bénéficier d’une capacité large bande significative très fiable et à basse latence, d’après cette source. Le projet décroché par la filiale de Alcatel-Lucent, coté à Euronext et à NYSE, permettra d’améliorer, entre autres, l’efficacité opérationnelle des infrastructures pétrolières tout en optimisant les coûts de gestion. « Ce projet montre à à quel point la technologie de fibre optique sous-marine est en train de devenir une référence pour la connexion des plateformes pétrolières et gazières offshore », a commenté Yohann Bénard, Dg d’Alcatel-Lucent Submarine Networks en charge des activités pétrolières et gazières.

« Il illustre aussi notre position de leader sur ce marché, qui représente l’un des axes prioritaires de la diversification d’ASN dans le secteur de l’industrie pétrolière et gazière », a-t-il ajouté.

La phase de développement est en cours alors que le début des opérations de construction est projeté au second semestre 2016 dans ce pays talonnant le Nigeria à la tête des producteurs de pétrole en Afrique et qui a accéléré les activités dans le secteur pétro-gazier dans son offshore ces dernières années.

 

 

Source : Agence Ecofin

Articles similaires