Le Président du Conseil d’administration de la Banque nationale d’Egypte (National Bank of Egypt – NBE) Hisham Okacha (photo), a annoncé, dans une interview accordée au Daily News Egypt, que son institution se préparait à émettre des obligations d’une valeur de 600 millions $ sur les marchés financiers internationaux. La date précise de cette émission n’a toutefois pas été indiquée. « La banque a déjà commencé à préparer les mesures nécessaires en vue de déterminer une date pour l’émission d’obligations d’un montant de 600 millions $ sur les marchés internationaux » a déclaré Hisham Okacha.

Pour le PCA de la NBE, cette sortie sur les marchés obligataires est favorisée par la confiance à nouveau accordée à l’économie égyptienne. Celle-ci s’étant traduite par la récente signature d’un programme économique et financier triennal conclu entre l’Egypte et le Fonds monétaire international (FMI). Ajouté à cela, la mise en œuvre d’un certain nombre de réforme dans divers secteurs de l’activité économique du pays.

Ces fonds devraient permettre à NBE d’atteindre son objectif initial de 10% de croissance à court terme, à travers l’augmentation des dépôts, des prêts, de son réseau bancaire, etc. A cet effet, NBE cherche à ouvrir 150 nouvelles succursales au cours des trois (3) prochaines années, dont 52 cette année.

Par ailleurs, en prévision de la hausse de la demande crédit occasionnés par les futurs projets gouvernementaux, la banque envisage d’augmenter son offre. Et ce, plus particulièrement à l’endroit des PME. A cet effet, le portefeuille de crédit de la banque est passé de 177 milliards de livre égyptienne (19,9 milliards $) en décembre 2015 à 200 milliards de livre égyptienne (22,5 milliards $) en juin 2016. A l’endroit des PME, l’objectif est de réaliser un portefeuille de crédit qui passera de 28 milliards de livres égyptiennes (3,1 milliards $) en juin 2016 à 65 milliards de livres égyptiennes (7,3 milliards $) d’ici la fin 2019.

La NBE fait partie, avec la Banque Misr et la Banque du Caire, des trois banques les plus importantes d’Egypte. Elle représente, à elle seule, 74% du marché des cartes de crédit et 40% des cartes de débit dans le pays. Elle possède des filiales à Londres, à New York et à Shanghai. Avec des bureaux de représentation à Johannesburg et Dubaï.

En août 2010, NBE avait déjà émis des obligations d’un montant de 600 millions $ avec un taux d’intérêt de 5,25% sur les marchés financiers internationaux.

Agence Ecofin

Articles similaires