Au Burkina Faso, 41 localités rurales auront accès à l’énergie grâce au solaire d’ici 30 mois. Les localités concernées sont réparties dans six régions du pays à savoir Boucle du Mouhon, Sahel, Sud-Ouest, Centre-Nord, Est et Centre-est. Cette opération qui entre dans le cadre du projet d’électrification rural décentralisé par système solaire photovoltaïque (PERD/SPV) a été annoncé par Alfa Oumar Dissa, le ministre de l’énergie, des mines et carrières.

 

Au total, 3 400 ménages, soit plus de 27 000 personnes, 130 écoles, 50 centres de santé et 90 centres communautaires seront atteints. Le projet sera exécuté par le Fonds de développement de l’électrification. Son coût qui a été évalué à 6,7 milliards de francs CFA (environ 11,53 millions $) sera assuré à 90% par la Banque islamique de développement et à 10% par l’Etat Burkinabé.

 

Le PERD/SPV a pour objectif de réduire l’extrême pauvreté en particulier dans les zones rurales par le biais de la réduction de la pauvreté énergétique.

 

Le Burkina Faso a un taux d’électrification d’environ 20%.

 

 

Gwladys Johnson – Agence Ecofin

 

Articles similaires