Le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya a validé ce lundi 25 juillet le plan de restructuration de la Cameroun Airlines Corporation (Camair-Co) confié en 2015 à la firme américaine Boeing consulting, rapporte un communiqué signé par le ministre des transports Edgard Alain Mebe Ngo’o.

 

Boeing a demandé au gouvernement camerounais d’injecter la somme de 60 milliards de FCFA soit 91,5 millions d’euros pour redresser la compagnie aérienne nationale. Ce plan proposé par le constructeur américain prévoit la desserte de 27 destinations nationales, régionales et intercontinentales, l’acquisition de 9 nouveaux aéronefs d’ici 2020 pour renforcer la flotte, l’apurement par l’Etat de la lourde dette de 35 milliards de FCFA de la compagnie aérienne et l’accompagnement de la Camair-Co dans la mise en œuvre du rapport sur une période de 18 mois renouvelables.

 

En effet, en septembre 2015, l’Etat camerounais, à travers le ministère des Finances, avait lancé un «appel à manifestation d’intérêt, pour le recrutement d’un consultant chargé d’auditer et d’accompagner la Camair Co dans l’élaboration d’un plan de restructuration et de relance». Suite à cet appel d’offre, le gouvernement camerounais avait décidé en octobre dernier de confier l’élaboration du plan de relance de la Camair-Co, à la société Boeing Consulting afin que celle-ci rende viable et compétitive la compagnie aérienne publique.

 

Pour rappel, depuis le lancement de ses activités en 2011, la Camair-co, qui occupe la 3èmeplace dans le ciel camerounais derrière Air France et Brussels Airlines ne survit que grâce à l’aide financière de l’Etat. Elle croule sous un endettement qui est estimé à 30 milliards de FCFA. La privatisation totale ou partielle est évoquée depuis quelques années par le gouvernement camerounais.

 

 

Alain Okpeitcha (Stagiaire) – Agence Ecofin

 

Articles similaires