Rapport général de la troisième conférence africaine de management

L’an de grâce deux mille quinze, du vingt-huit au trente Mai, s’est tenue à l’Université de DOUALA au Cameroun, la troisième Conférence Africaine de Management sur le thème « Servir l’Afrique par le Management ».   On a souvent coutume de dire « jamais deux sans trois ». Cette affirmation s’est encore

2 juin, 2015 Conférences, Risk Management SAM : Knowdys Consulting Group à la 3ème conférence de la société africaine de management

Knowdys Consulting Group était représenté à la 3ème Conférence de la Société Africaine de Management tenue du 28 au 31 mai, à Douala, par le professeur Ababacar MBENGUE, son CEO. Pour ce dernier, « Le problème du continent africain n’est pas le sous-développement –qui n’est qu’un symptôme– mais le sous-management».

De solides chaînes d’approvisionnement en Afrique, clé de la réussite pour 2015.

Sumesh RAHAVENDRA, Responsable du marketing auprès de DHL Express Afrique subsaharienne.   Tel est l’avis de Sumesh RAHAVENDRA, responsable du marketing auprès de DHL Express Afrique subsaharienne (http://www.dpdhl.com), qui précise que tandis que l’économie mondiale continue de changer, les détaillants, les fabricants et d’autres secteurs doivent de plus en plus relever des

Économie. Et eux, ils font comment ?

Pour aller chercher la croissance, chacun emprunte des voies différentes. De Rabat à Antananarivo, illustration en quatre pays.     Gabon. Réduire la dépendance.   La baisse des cours du pétrole rappelle à quel point le Gabon reste sensible aux moindres fluctuations du marché mondial. En 2013, l’or noir a représenté 53 % du PIB

Une crise de la dette annoncée

« Les emprunts des pays subsahariens s’accélèrent. Une hausse des taux pourrait être fatale. » L’Afrique est le continent qui a le taux de croissance le plus élevé de la planète. Et ce qui y a augmenté le plus vite, c’est la dette – celle des particuliers, des entreprises et des

FMI et Banque mondiale. Fini l’orthodoxie !

 Sur un continent marqué par des années d’ajustements structurels, les institutions de Bretton Woods n’ont pas bonne presse. Pourtant, elles ont pris la mesure de leurs erreurs en Afrique et prônent désormais une croissance « inclusive .   Les Africains se méfient toujours de la Banque mondiale et du Fonds monétaire internationale

A l’occasion de la sortie de son ouvrage

Professeur de Philosophie et de sciences politiques à de l’Université du Witwatersrand de Johannesburg en Afrique du Sud, Achille Mbembe est mondialement reconnu pour ses recherches sur les imaginaires politiques des sociétés postcoloniales africaines. Il est le fondateur de « The Johannesburg Workshop in Theory and Criticism ». Il s’agit