A Paris, les actions en faveur du climat, notamment via les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique prennent de l’ampleur, menées aussi bien par les organismes publics que par les investisseurs privés.

 

Ainsi, la Global Geothermal Alliance (GGA) a été mise sur pied, avec pour objectif d’augmenter de 500% d’ici 2030, la capacité de production d’énergie géothermique installée à ce jour. En partenariat avec 36 pays et 26 institution, elle compte ainsi accélérer l’exploitation du potentiel géothermique dont sont dotés plus de 90 pays. Les 12 GW actuellement installés ne représentant que 10% du potentiel mondial.

 

L’Africa Renewable Energie Initiative quant à elle, veut installer 10 GW d’énergies renouvelables sur le continent d’ici 2020 et 300 GW à l’horizon 2030. Ce programme permettrait à terme de tripler la capacité énergétique du continent qui s’élève actuellement à 150 GW.

 

Le Subtainable Energy for All (SE4All) permettra à un nouveau groupe de pays africains de s’appuyer sur l’apport financier et techniques des pays développés pour mettre en place des politiques et des mesures rendant leurs environnements économiques plus propices à la mise en place de projets d’énergies renouvelables. Les pays concernés par ce projet sont le Nigeria, le Bénin, le Sénégal, le Kenya, Madagascar, le Cameroun et la Zambie.

 

Après avoir été rejoint par Microsoft, Adobe et Google la semaine dernière, l’initiative RE100 a accueilli aujourd’hui 6 nouveaux membres au nombre desquels BMW et Coca Cola. Réunissant des entreprises qui s’engagent à s’alimenter uniquement avec les énergies renouvelables, elle compte actuellement 53 membres qui constituent environ 1% de la demande énergétique industrielle mondiale : Adobe, Alstria, Autodesk, Aviva, Biogen, BMW Group, BROAD Group, BT Group, Coca-Cola Enterprises, Commerzbank, DSM, Elion Resources Group, Elopak, Formula E, Givaudan, Goldman Sachs, Google, H&M, IKEA Group, Infosys, International Flavors & Fragrances Inc.(IFF), J. Safra Sarasin, Johnson & Johnson, Kingspan, KPN, La Poste, Land Securities, Marks & Spencer, Mars Incorporated, Microsoft, Nestlé, Nike, Inc., Nordea Bank AB, Novo Nordisk, Pearson PLC, Philips, Procter & Gamble, Proximus, RELX Group, Salesforce, SAP, SGS, Starbucks, Steelcase, Swiss Post, Swiss Re, UBS, Unilever, Vaisala, Voya Financial, Walmart and YOOX Group.

 

Ces entreprises sont suivies par des plus de 700 autres entreprises, des dizaines d’institutions financières et de banques, de collectivités locales et de pays qui se sont engagés, chacun à leur niveau et au sein de nombreuses autres initiatives, à mener des actions concrètes en faveurs des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique afin de mieux faire face au défi climatique.

 

Autant d’actions volontaires et spontanées qui espérons-le, rassureront les négociateurs sur l’engagement de tous les acteurs à faire face à ce défi universel.

 

 

Gwladys Johnson – Agence Ecofin

Articles similaires