En Côte d’Ivoire, la compagnie indépendante African Petroleum a fait savoir que le nouveau contrat de partage de production (PSC) signé avec le pétro-gazier britannique Ophir Energy par rapport au bloc offshore CI-513 a été approuvé par le gouvernement.

 

Selon les termes de cet accord, signé le 22 décembre 2015, Ophir apportera au total 16,9 millions $ pour compenser les dépenses antérieures réalisées par African Petroleum sur la concession. Cet investissement lui permettra d’obtenir le statut d’opérateur et 45% de la participation totale.

 

African Petroleum en détiendra également 45% tandis que les 10% restants iront à la Petroci, la compagnie d’Etat en charge du secteur pétrolier. L’accord a également porté sur une extension des engagements minimaux de travail sur le bloc. Ainsi, le projet connaîtra le forage d’un puits d’exploration dans les 2 ans qui suivront la signature du PSC, souligne Offshore Energy Today. « Nous sommes heureux d’avoir reçu l’approbation finale du ministre sur ce nouveau PSC relatif au CI-513 et d’achever ainsi cette importante transaction », a commenté Jens Pace, PDG d’African Petroleum.

 

Et d’ajouter : « Nous pourrons désormais focaliser toute notre attention sur les discussions en cours avec nos partenaires potentiels sur nos champs de classe mondiale au Sénégal et en Gambie ».

 

Le bloc CI-513 couvre une superficie de 1446 km2 et est situé en eaux profondes au large des côtes entre Sassandra et San-Pedro. African Petroleum Corporation Ltd, pétro-gazier listée sur Oslo Axess et National Stock Exchange of Australia opère sur dix licences d’exploration couvrant 30 963 km2 dans cinq pays en Afrique de l’Ouest.

 

 

Olivier de Souza

Articles similaires