Les échanges commerciaux entre le Maroc et la Côte d’Ivoire se sont établis à 200 millions de dollars en 2015, en progression de 66% par rapport à 2014, selon des statistiques publiées le 29 mars par le gouvernement ivoirien.

 

En 2010, ces échanges n’étaient que de l’ordre de 80 millions de dollars. «Le Maroc est l’un des principaux partenaires commerciaux de la Côte d’Ivoire», a déclaré le ministre délégué auprès du ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie Numérique chargé du Commerce Extérieur du Maroc, Mohamed Abbou, lors d’une visite à Abidjan. «La Côte d’Ivoire est le sixième client et le deuxième fournisseur du Maroc», a-t-il ajouté.

 

S’exprimant lors d’une cérémonie officielle, le ministre ivoirien du Commerce, Jean-Louis Billon, a de son côté estimé que les relations bilatérales constituent un bel exemple de la coopération sud-sud.

 

«Avec le Maroc et la Côte d’Ivoire, l’intégration sud-sud est en route», s’est-il félicité.

 

Plusieurs dizaines d’entreprises marocaines se sont implantées ces dernières années en Côte d’Ivoire dans des secteurs allant du BTP aux assurances, en passant par la banque, l’informatique, l’immobilier et le commerce.

 

Selon les données du Centre de Promotion des Investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI), les entreprises marocaines ont été plus nombreuses que les françaises à investir en Côte d’Ivoire en 2015. Sur les 185 entreprises qui ont été créés en 2015 au niveau du CEPICI, 20% d’entre elles étaient des entreprises marocaines, contre seulement 16% pour la France.

 

Le souverain marocain Mohammed VI a effectué en juin 2015 sa troisième visite en Côte d’Ivoire depuis 2011.

 

 

Agence Ecofin

 

Articles similaires