Selon des perspectives de l’Agence américaine d’information sur l’énergie, la production mondiale de gaz naturel devrait passer de 342 milliards de pieds cubes par jour, en 2015, à 554 milliards de pieds cubes par jour, à l’horizon 2040. Une augmentation qui sera notamment portée par une forte croissance de la production de gaz de schiste qui passera, quant à elle, de 42 milliards de pieds cubes par jour, en 2015, à 168 milliards de pieds cubes de gaz par jour, en 2040. Autrement dit, le gaz de schiste constituera 30% de la production mondiale de gaz naturel à l’échéance mentionnée.

 

Bien qu’actuellement, seuls quatre pays à travers le monde commercialisent le gaz de schiste, le document indique que les mutations technologiques en cours dans l’industrie devraient faciliter le développement des ressources de schiste dans d’autres pays comme l’Algérie et le Mexique. Ces derniers possèdent des réserves importantes de gaz de schiste. En 2040, la production combinée de ces six pays devrait représenter 70% de l’offre mondiale de schiste, précise Energy Pedia.

 

Perspectives d’avenir du gaz de schiste

 

Poussé par des coûts de production globalement plus faibles, dans les prochaines années, le gaz de schiste se développera très rapidement dans certains pays alors que, dans d’autres, cette évolution sera mitigée.

 

Aux Etats-Unis

 

Premier producteur mondial de gaz de schiste, les Etats-Unis verront leur production plus que doubler, en 2040, atteignant 79 milliards de pieds cubes de gaz par jour, contre 37 milliards en 2015, soit 70% de la production totale de gaz naturel du pays, selon les analystes.

 

Au Canada

 

Le Canada, deuxième plus grand producteur de gaz de schiste, derrière les Etats-Unis, avec une production de 4,1 milliards de pieds cubes par jour, devrait voir la production de la ressource augmenter progressivement pour atteindre 30% de sa production totale de gaz naturel en 2040.

 

En Chine

 

Un des premiers pays, en dehors de l’Amérique du nord à développer ce gaz, et troisième plus important producteur de la matière, la Chine qui a produit 0,5 milliard de pieds cubes de gaz de schiste, en 2015, devrait enregistrer une forte croissance de sa production. En 2040, le gaz de schiste représentera 40% de la production totale de gaz naturel de l’empire du milieu. Ce qui fera du pays le deuxième plus grand producteur de gaz de schiste au monde, après les Etats-Unis.

 

En Argentine

 

En 2015, la production argentine de gaz de schiste était de 0,07 milliard de pieds cubes de gaz. Selon certains experts, les vastes programmes d’investissement en cours de maturation devraient faire bouger les lignes. Cependant, même si les infrastructures de transport du gaz sont suffisantes pour soutenir les niveaux actuels de production, des efforts devraient être faits pour les élargir. Par ailleurs, le gaz de schiste représentera 75% de la production totale de gaz naturel du pays, en 2040

 

En Algérie

 

La production de pétrole et de gaz naturel de l’Algérie a diminué au cours de la dernière décennie, ce qui a incité le gouvernement à entamer la révision des lois d’investissement. Le pays a lancé un projet de puits de gaz pilote de schiste et mis au point un plan d’investissement de 20 ans pour produire du gaz de schiste, en 2020. La production de schiste, en Algérie, devrait représenter le tiers de la production totale de gaz naturel du pays en 2040, rapporte l’AIE.

 

Au Mexique

 

La production de gaz de schiste commercial au Mexique devrait démarrer en 2030 et représenter 75% de la production totale de gaz naturel du pays, dix ans plus tard.

 

 

Olivier de Souza – Agence Ecofin

 

Articles similaires