Selon une information rapportée par le média égyptien Amwal Al Ghad, le groupe japonais Canon Inc qui est spécialisé dans la production et la commercialisation des appareils d’imagerie, de reprographie et d’accessoires électroniques, notamment à usage médical, veut implanter une filiale Afrique : en Egypte, en Afrique du sud, au Maroc ou au Nigéria.

 

Ayman Ghad, le directeur général adjoint de Sillicon 21, une société égyptienne ayant les principaux droits de distribution des produits Canon et qui est cité comme source de l’information, croit savoir que l’entreprise devrait porter son choix sur l’Egypte. L’argument majeur développé est la position géographique du pays, qui selon lui est très avantageuse. Il y ajoute aussi la volonté de Canon Inc d’y porter ses parts de marché à 30/35%.

 

Pour l’instant, Canon, en raison de son leadership, se vend plutôt bien en Afrique, même s’il doit faire face à la concurrence que lui impose l’américain Helwett Packard (HP). A ce jour, ses opérations dans la région sont dirigées à partir d’un pool qui regroupe l’Afrique, l’Europe et la zone Moyen Orient et Afrique du Nord.

 

D’un point de vue stratégique, les autres pays en lice pour une ouverture de hub régional présentent tous des avantages. Le Maroc est un important marché pour les consommables informatiques et de plus, possède un bon ancrage sur plusieurs marchés en Afrique subsaharienne francophone. Le Nigéria, en plus d’être un important marché, occupe une place centrale et pourrait servir, avec plus de pertinence, de base régionale. En Afrique du sud, Canon possède déjà un bureau local qui couvre le pays.

 

En plus de cela la multinationale a acquis Océ SA un des leaders dans le domaine de la gestion et l’impression des documents. Mais en attendant, le groupe devra convaincre ses investisseurs sur sa stratégie. Son action a chuté de 5,35% sur la Bourse de Tokyo ce 27 avril 2016, après que ses dirigeants aient annoncé, une baisse de son chiffre d’affaires au cours du premier trimestre 2016, comparé à celui de l’année précédente.

 

 

Idriss Linge

 

Articles similaires