La construction du parc éolien de Kinangop d’une capacité de 60,8 MW a été annulée. «Le retard important observé dans la mise en œuvre du projet, a conduit à une diminution des fonds du projet qui ne peut plus être mis en place par les actionnaires.», ont déclaré les développeurs dans un communiqué.

 

Le retard évoqué est dû à des litiges domaniaux existant entre les propriétaires terriens et les fermiers locaux et les constructeurs du parc que sont Macquarie Group et Old Mutual Investment Group. L’année dernière, les populations voisines du parc avaient obtenu la suspension des travaux parce qu’elles estimaient que les entreprises n’avaient pas respecté les normes internationales en matière d’éloignement de l’infrastructure des zones résidentielles. Elles craignaient également de se voir forcées à céder leurs terres.

 

D’un coût total de 144 millions $, la centrale aurait dû amorcer sa phase d’exploitation en mi-2015 et aurait alimenté environ 150 000 foyers kényans. Le principal investisseur dans son projet de mise en œuvre était l’Africa Infrastructure Investment Fund II. General Electric avait déjà été sélectionné pour fournir les turbines éoliennes.

 

 

Gwladys Johnson – Agence Ecofin

 

Articles similaires