Le groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a annoncé, dans un communiqué publié le 10 décembre, qu’il envisage de débloquer des prêts d’un montant global de 33,55 milliards de dollars entre 2016 et 2018.

 

Ce montant, prévu pour le programme de travail 2016-2018 adopté par le conseil d’administration de la banque, sera réparti sur 620 projets, a-t-on ajouté de même source.

 

Le programme de travail adopté prévoit aussi la mise en œuvre d’un nouveau modèle d’affaires de la banque, qui prévoit un renforcement des ressources et des capacités humaines des départements chargés des opérations, ainsi que des services d’appui jouant un rôle essentiel dans l’élaboration de projets et de programmes de qualité.

 

Le conseil d’administration de la BAD a également approuvé un budget administratif de  492 millions de dollars pour l’exercice 2016. «Cette dotation permettra d’étendre et d’accélérer la mise en œuvre de la Stratégie décennale de l’institution, qui privilégie les cinq grandes priorités retenues par la BAD: Éclairer l’Afrique et lui donner de l’énergie, Nourrir l’Afrique, Industrialiser l’Afrique, Intégrer l’Afrique et Améliorer la qualité de vie des Africains», a souligné l’institution panafricaine présidée par Akinwumi Adesina (photo).

 

 

Source : Agence Ecofin

Articles similaires