La Zambie prévoit de signer avec la Chine des accords portant sur des investissements et des prêts d’un montant global d’un milliard de dollars lors du 6ème forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC) qui se tiendra du 2 au 5 décembre à Johannesburg, rapporte l’agence Reuters, citant le porte-parole de la présidence zambienne, Amos Chanda.

 

Les accords concerneront des projets d’infrastructure tels que des routes, des chemins de fer, des centrales électriques ainsi que ainsi que des investissements dans le secteur de l’agriculture et la construction de deux hôpitaux modernes, a-t-on ajouté de même source. «Le montant global de ces accords devrait dépasser la barre d’un milliard de dollars», a  précisé M. Chanda.

 

L’économie zambienne est très affectée par de graves pénuries d’électricité et une chute record des cours du cuivre consécutive à la baisse de la demande chinoise. Le gouvernement zambien a revu à la baisse à plusieurs reprises ses prévisions de croissance pour l’année en cours. Il ne table plus désormais que sur une croissance de 4,6% contre une estimation initiale de 7% annoncée lors de la présentation du budget de l’État pour l’exercice 2015.

 

Durant la dernière décennie, les entreprises chinoises ont investi massivement en Zambie dans les secteurs de l’exploitation minière, de l’agriculture, de l’industrie et du tourisme.

 

Selon l’ambassade de la Chine à Lusaka, les investissements chinois dans le deuxième pays producteur de cuivre en Afrique se sont établis à environ 3 milliards de dollars en 2014. L’empire du milieu prévoit aussi d’investir 900 millions de dollars au cours des cinq prochaines années dans une zone économique spéciale située près de Lusaka, où les entreprises seront exemptées des droits de douane.

 

 

Agence Ecofin

Articles similaires