L’Afrique du Sud est désormais la première productrice africaine d’énergies renouvelables. C’est ce qu’a révélé une publication de la société d’études et de conseil, Oxford Business Group.

 

Selon le groupe, le pays a, dans le cadre de son programme d’acquisition de producteurs indépendants d’énergies renouvelables, permis un investissement de plus de 12,3 milliards dans le secteur. Ce faisant, il a porté à environ 7 GW, l’apport de ces énergies au réseau électrique national.

 

« Actuellement, les énergies renouvelables constituent 5% du mix énergétique sud-africain, alors qu’elles étaient absentes en 2010. Dans le processus, le pays est devenu  le premier producteur d’énergie éolienne du continent et compte parmi les dix premiers pays au monde en matière d’installations photovoltaïques. », peut-on lire dans l’étude.

 

Cette tendance devrait se maintenir puisque la mise en place de centrales d’énergies renouvelables, d’une capacité totale de 1,8 GW, est actuellement en cours d’examen. Leurs projets de construction devraient être attribués, d’ici la fin de cette année.

 

Ce rythme devrait permettre au pays d’atteindre ses 17,8 GW de renouvelables installées, d’ici 2030. L’Afrique du Sud compte, en outre, réduire sa dépendance aux combustibles fossiles en faisant passer leur part dans le mix énergétique de 86,5%, en 2010, à 57% en 2030.

 

 

Gwladys Johnson – Agence Ecofin

 

Articles similaires