Un projet de pôle biotechnologique qui devrait être construit d’ici 2020 dans le cadre d’un partenariat entre des entreprises algériennes et des grands laboratoires pharmaceutiques américains devrait générer plus de 12 milliards de dollars à l’Algérie en investissements étrangers, a rapporté l’agence de presse officielle APS le 24 mars, citant un responsable du ministère de la Santé.

 

«Toutes les conditions sont réunies pour la concrétisation de ce projet qui devrait apporter à l’Algérie un volume d’investissements étrangers en industrie pharmaceutique innovante, de l’ordre de plus 12 milliards de dollars», a souligné Ali Rezgi, chef de cabinet du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

 

M. Rezgi s’exprimait lors d’un forum algéro-américain consacré à ce projet et organisé par le Conseil des hommes d’affaires algéro-américain et l’association Pharmaceutical Research and Manufacturers of Americ (PhRMA), qui regroupe les principaux acteurs de l’industrie pharmaceutique et de la biotechnologie aux Etats-Unis.

 

«Le partenariat algéro-américain dans le domaine de la biotechnologie bénéficiera, en premier lieu, au malade qui accédera ainsi aux produits pharmaceutiques les plus performants, de même qu’il contribuera au développement de la recherche scientifique, d’une part et à l’essor de l’industrie pharmaceutique, d’autre part», a ajouté M. Rezgi, indiquant que «l’Algérie pourra aussi exporter vers les pays arabes et africains».

 

L’ambassadrice des Etats-Unis en Algérie, Joan Polaschik (photo), a renouvelé «l’engagement de son pays à accompagner le développement de l’industrie pharmaceutique algérienne», notant que ce secteur recèle d’inestimables opportunités d’investissements directs étrangers d’autant que l’Algérie est confrontée au défi de la diversification de son économie. Le lancement officiel du projet de pôle biotechnologique devrait avoir lieu en avril prochain, en présence du secrétaire d’Etat américain, John Kerry.

 

L’association PhRMA est le plus puissant lobby américain de l’industrie pharmaceutique. Elle compte parmi ses membres les groupes Pfizer, Amgen et Johnson & Johnson.

 

 

Agence Ecofin

 

Articles similaires