L’Egypte envisage de supprimer les subventions à l’électricité d’ici 2025. Pour atteindre cet objectif, elle réduira ces apports de 50% d’ici 2020. Le gouvernement entrevoit déjà de faire passer cette charge des 3,59 milliards $ actuels à 2,65 milliards $ lors de la prochaine année fiscale.

 

La réduction de ces subventions se fera de pair avec une augmentation des tarifs de l’électricité afin que ces derniers reflètent plus le coût de production. En effet, le pays cède à 0,02 $, le kilowatt d’électricité qu’il acquiert à 0,06 $. Depuis juillet 2014, la mise en place de ces mesures a démarré avec une augmentation de 10% et de 15% du tarif de l’électricité.

 

L’exécutif égyptien met actuellement en place un plan à long terme visant à assurer une fourniture adéquate de l’électricité d’ici 2035. La stratégie qui nécessitera environ 135 milliards $ d’investissements, permettra la mise en place de 53 GW d’électricité.

 

Il faut rappeler que le Sommet des investissements en énergie se tient actuellement dans le pays. Rassemblant des développeurs énergétiques, des investisseurs et des fournisseurs de technologies énergétiques, ce Sommet a pour principal objectif de permettre la mise en place d’une dynamique visant à accélérer le développement du secteur énergétique.

 

 

Gwladys Johnson – Agence Ecofin

 

Articles similaires