Le conglomérat indien Hinduja Group prévoit d’investir un milliard de dollars dans plusieurs secteurs en Afrique au cours des cinq prochaines années, rapporte The Economic Times of India le 4 novembre, citant un dirigeant de l’entreprise.

 

«Nous avons des plans d’expansion significatifs en Afrique. Nous comptons y investir un milliard de dollars au cours des cinq prochaines années», a déclaré le président du groupe pour la région Europe, Prakash Hinduja (photo), indiquant que ces investissements seront réalisés dans les domaines de la fabrication des huiles moteurs et de produits chimiques ainsi que dans les secteurs du commerce et des infrastructures.

 

«L’Afrique est à nos yeux un marché d’avenir. Ce continent qui est aussi grand que l’Inde en termes de superficie et de nombre d’habitants sera notre nouvelle frontière de croissance », a-t-il ajouté, sans préciser les pays africains ciblés dans le cadre de ce plan d’expansion baptisé «Go Africa».

 

Ces investissements devraient permettre à Hinduja Group de porter les revenus des ses opérations africaines à 2 milliards de dollars par an d’ici cinq ans contre entre 300 et 400 millions de dollars actuellement.

 

En attendant, la société Ashok Leyland, fleuron du groupe, prévoit de porter les exportations de bus et de camions vers l’Afrique de 12 000 à plus de 25 000 unités par an d’ici trois ans.

 

 

Source : Agence Ecofin

 

Articles similaires