Réunie sous la présidence du chef du gouvernement marocain, Abdelilah Benkirane (photo), la commission des investissements vient d’approuver 21 projets d’investissements privés d’un montant cumulé de 38,08 milliards de dirhams (environ 3,5 milliards d’euros).

 

Ces investissements, qui seront réalisés sur l’ensemble de l’année 2016, sont portés par des entreprises marocaines et internationales. Les projets retenus par la commission devraient générer à terme 4467 emplois directs.

 

52,5% de ces projets, qui n’ont pas été détaillés, concernent le secteur de l’industrie, qui représente les deux tiers des créations d’emplois prévues, soit 2943 emplois.

 

Le secteur des télécoms arrive en deuxième place avec des investissements de 16 milliards de dirhams, soit 42% des investissements projetés. Il s’agit essentiellement d’investissements liés au déploiement de la 4G par les opérateurs Maroc Telecom, Méditel et Inwi.

 

Le secteur de l’énergie arrive en troisième position, avec 5% du montant des investissements prévus.

 

Les entreprises dont les investissements ont été approuvés bénéficient de divers avantages fiscaux ou de  subventions en contrepartie d’engagements fermes sur des montants d’investissements et des embauches.

 

Créée en 1998, la commission des investissements examine régulièrement les investissements d’entreprises marocaines ou internationales dont les montants sont supérieurs à 200 millions de dirhams (environ 21 millions d’euros).

 

 

Source Agence Ecofin

 

Articles similaires