Le groupe de services financiers anglo-sud-africain Old Mutual envisage de se scinder en quatre pôles d’activités distincts, a rapporté la chaîne télévisée Sky News le 6 mars.

 

La chaîne d’information en continu basée à Londres, qui ne cite pas ses sources, a précisé que ce projet de scission prévoit la séparation en  quatre nouvelles sociétés indépendantes de sa participation dans la banque sud-africaine Nedbank, de sa filiale de gestion de fortune opérant sur le marché britannique, de ses activités dans les pays émergents basées en Afrique du Sud et de sa division de gestion d’actifs.

 

Sky News a, d’autre part, révélé que le projet de scission qui impliquera la disparition de la holding préexistante pourrait donner lieu à une bataille pour la reprise des diverses activités du groupe coté sur la bourse de Johannesburg, indiquant que les firmes de capital-investissement Cinven et Warburg Pincus envisagent déjà une offre commune de plusieurs milliards de livres sur Old Mutual Wealth.

 

Old Mutual, dont le cours a chuté de 21% sur l’ensemble de l’année 2015 en raison notamment de la dépréciation du rand sud-africain, a précisé ce lundi 7 mars qu’il envisageait toutes les options dans le cadre de la revue stratégique de ses activités annoncée en novembre, soulignant qu’aucune décision n’a été encore prise.

 

Le groupe a également fait savoir qu’il allait communiquer sur cette revue stratégique lors de la publication de ses résultats annuels prévue le 11 mars.

 

 

Source Agence Ecofin

 

Articles similaires