Dans le cadre du « Plan spécial jeunes » prescrit par le président camerounais, Paul Biya, le 10 février 2016, le ministre de l’enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo, procède ce 27 juillet à Yaoundé, avec la société chinoise Sichuan Telécom Construction Engeneering Co. Ltd, à la signature d’une convention dénommée, « e-national higher education », destinée à généraliser l’usage des TIC par les étudiants camerounais.

 

A travers ce programme, explique Jacques Fame Ndongo, Paul Biya a décidé de mettre en œuvre le projet « un étudiant un ordinateur » en accordant gratuitement un ordinateur portable à chaque étudiant inscrit dans une institution universitaire publique ou privée du Cameroun. « Il s’agit d’une opération présidentielle et ponctuelle ayant pour objectif de mettre à la disposition de 500 000 étudiants camerounais des outils informatiques appropriés pour leur arrimage à l’économie numérique universitaire », précise le Minesup. En effet, ce volet « dons d’ordinateurs » ne concerne que l’année académique 2016-2017.

 

En outre, grâce au programme « e-national higher education », chaque université d’Etat, y compris l’université inter-Etats Cameroun-Congo à Sangmelima, sera dotée d’un centre de développement du numérique universitaire ultra moderne destiné à donner une impulsion décisive à l’enseignement à distance, à la numérisation de l’administration universitaire, au travail collaboratif en réseau et à l’interconnexion sécurisée des universités publiques et privées du Cameroun. L’incidence financière est de de 75 milliards de FCFA.

 

 

Sylvain Andzongo – Agence Ecofin

 

Articles similaires