La banque de développement allemande Kreditanstalt für Wiederaufbau (KfW) vient d’accorder à la Tunisie des financements d’un montant global de 100 millions d’euros destinés au développement des régions défavorisées. Les accords relatifs à huit prêts et dons servis par l’institution à la Tunisie ont été signés le 9 décembre à Tunis.

 

Le premier accord de crédit, dont le montant s’élève à 9 millions d’euros, vise à financer le projet du fonds d’investissement pour la valorisation des déchets. Ce même projet a aussi obtenu deux autres dons dont les montants respectifs s’élèvent à 2,082 millions d’euros et 800 000 d’euros de la part de la banque allemande.

 

Le 4ème accord concerne un crédit de 15 millions d’euros pour le financement du  programme national d’amélioration de la qualité de l’eau potable, qui prévoit la construction de six stations de dessalement des eaux saumâtres.

 

Le 5ème accord porte sur un crédit de 20 millions d’euros au profit de l’Office national de l’assainissement. Il financera l’assainissement de 10 villes moyennes situées dans le nord-est et le centre du pays.

 

La KfW a également accordé à la Tunisie un autre prêt de 36,5 millions d’euros destiné à financer un projet d’amélioration du taux de desserte en eau potable dans le milieu rural dans la région de Béja (Nord-Ouest).

 

Le 7ème accord signé concerne un prêt de 16 millions d’euros qui servira à financer un projet de modernisation du canal Medjerda-Cap Bon.

 

Le dernier financement est un don de 2 millions destiné à financer le développement agricole et rural autour de certains lacs collinaires situés dans les régions défavorisées.

 

 

Source Agence Ecofin

Articles similaires