Les jeunes chercheurs Africains face à l’émergence totale de leur continent

Le colloque 2015 du CERDOTOLA a offert une occasion exceptionnelle aux universitaires de traiter de l’émergence sous des angles très divers. Présidé par Ama MAZAMA, professeur d’études africaines à Temple University l’Atelier « Jeunes chercheurs » avait pour rapporteur Guy GWETH de Knowdys Consulting Group.   642

Les industries culturelles, socle de l’émergence de l’Afrique

« Les cultures africaines à l’ère de l’émergence » : tel est le sujet traité par Prof. Jean Didier Boukongou le 19 juin au colloque international du CERDOTOLA 2015. Pour cet éminent professeur de droit international, « il est urgent que les industries culturelles africaines jouent le rôle de socle stratégique de l’émergence de

« Renaissance » redonne espoir aux jeunes chômeurs nigériens

Avec une population estimée à 17,83 millions en 2013, le Niger affiche un taux de chômage officiel de 5,1% essentiellement constitué de jeunes. Pour y remédier, le Président Issoufou Mahamadou a lancé, en 2011, le programme de Renaissance. Objectif : créer 50 000 emplois par an. Une bouffée d’oxygène pour les sans-emplois.  

Le Niger courtise les investisseurs étrangers malgré les crises

Comme si les crises n’existaient pas, les autorités nigériennes intensifient les appels en direction des investisseurs grâce à coup de mesures incitatives. Adoption d’un nouveau code des investissements, exonérations totales  des  droits et taxes… etc., les autorités vendent l’idée d’un Niger résiliant et riche d’opportunités.   Le Niger occupe une position charnière

Namibie, une terre d’opportunités

Pays à revenu intermédiaire et quatrième pays africain exportateur de minerais, la Namibie est une poule aux œufs d’or pour les investisseurs. Grâce à un accès préférentiel à plusieurs marchés, sa stabilité politique et des réformes entreprises pour stimuler l'investissement, toutes les conditions sont réunies pour favoriser les créateurs de

Priya, l’ancienne psy qui fait tourner les tables à Dar es Salam

Mon dernier atelier au profit des « inpats » entrepreneurs – ces africains qui, ayant fait leurs études et travaillé à l’étranger, décident d’aller entreprendre dans leur pays d’origine – m’a placé devant des auditeurs de grande qualité. C’est eux qui m’ont amené à commenter le retour de Priya Kanabar,

L’Afrique, Et si elle était vraiment bien partie…

A rebours des résultats atones de l’Europe, la croissance africaine devrait dépasser les 5-6% en 2015-2016. En 2050, le continent africain représentera aussi un quart de la population mondiale. Difficile donc d’ignorer les opportunités à venir, surtout pour les francophones. Mais les menaces –terrorisme, guerres, épidémie –sont elles aussi bien

Le business des laboratoires d’analyse médicale en Afrique

« Notre métier, écrivait Guillaume Vissio, est au service des malades. Dans la plus grande intimité qui nous lie à lui, nous devons amener au médecin les plus belles images pour que celui-ci pose un diagnostic clair. » S’il est difficile d’établir le nombre exact de complications dues à l’absence de diagnostics

Sonangol et autres entreprises : « Les 500 premières entreprises africaines »

Patatras. En 2013, année de référence pour les résultats financiers qui ont permis d’établir le classement des 500 premières entreprises africaines présentées dans les pages qui suivent, le capitalisme africain a reculé. En 2008, année de déclenchement de la crise financière internationale, le chiffre d’affaires cumulé des 500 avait pourtant