FMI : « Les pays peu tributaires des matières premières pour leurs exportations continuent en général de croitre de manière robuste »

FMI : « Les pays peu tributaires des matières premières pour leurs exportations continuent en général de croitre de manière robuste »

De passage au Cameroun où elle a participé à la cérémonie de lancement du Rapport d’octobre 2016 sur les perspectives économiques régionales de l'Afrique subsaharienne, la chef de la Division des Etudes Régionales au FMI a accepté de répondre aux questions de l’Agence Ecofin.Agence Ecofin : A quoi tient la baisse

Abdoulaye Bathily, représentant spécial de l’ONU, égraine les obstacles au développement de l’Afrique centrale

Abdoulaye Bathily, représentant spécial de l'ONU, égraine les obstacles au développement de l’Afrique centrale

A l’occasion de la table ronde qu’abrite Yaoundé depuis mardi sur le thème « L’intégration régionale, levier incontournable pour la paix et le développement en Afrique centrale ? », le représentant spécial de l’ONU pour l’Afrique centrale, Abdoulaye Bathily, a égrainé les maux qui constituent les goulots d’étranglement du développement de

S&P confirme la note souveraine du Maroc à «BBB-/A-3», avec perspectives stables

S&P confirme la note souveraine du Maroc à «BBB-/A-3», avec perspectives stables

L’agence de notation Standard & Poor’s (S&P) a annoncé, dans un communiqué publié le 7 octobre, le maintien des notes du Maroc pour les émissions souveraines de long et de court termes, en devises étrangères et en monnaie locale, à «BBB-/A-3», avec perspectives stables.3035

La Banque nationale d’Egypte se prépare à émettre 600 millions $ d’obligations sur les marchés financiers internationaux

La Banque nationale d’Egypte se prépare à émettre 600 millions $ d’obligations sur les marchés financiers internationaux

Le Président du Conseil d’administration de la Banque nationale d’Egypte (National Bank of Egypt – NBE) Hisham Okacha (photo), a annoncé, dans une interview accordée au Daily News Egypt, que son institution se préparait à émettre des obligations d’une valeur de 600 millions $ sur les marchés financiers internationaux. La date précise de

Le Fonds Monétaire International attire l’attention de la Côte d’Ivoire sur son double déficit extérieur et budgétaire

Le Fonds Monétaire International attire l'attention de la Côte d'Ivoire sur son double déficit extérieur et budgétaire

Rendue au terme de la visite effectuée en Côte d'Ivoire du 21 au 27 septembre 2016, la délégation du Fonds Monétaire International a indiqué que le pays connaîtra un déficit budgétaire représentant 4% de son produit intérieur brut de l'année 2016. Cette situation reflète l’augmentation des dépenses, notamment dans des

«Les charges de Camair Co s’élèvent à près de 5 milliards FCfa le mois, pour un CA de 400 à 500 millions FCfa» (Entretien)

«Les charges de Camair Co s’élèvent à près de 5 milliards FCfa le mois, pour un CA de 400 à 500 millions FCfa» (Entretien)

Analyse de la compagnie aérienne camerounaise avec Eloi Cyrille Tollo, expert des questions de transport et ancien Conseiller spécial du DG de cette entreprise. Cette interview sera intégralement publiée dans le magazine Investir au Cameroun du mois d’octobre prochain.Investir au Cameroun : Camair Co vient de voir arriver son 5ème DG,

Algérie : « la fuite des cerveaux », a coûté au pays 165 milliards $ en 30 ans, selon Goumeziane

Algérie : « la fuite des cerveaux », a coûté au pays 165 milliards $ en 30 ans, selon Goumeziane

Dans son article intitulé « Quel Gâchis ! » publié le samedi 24 septembre 2016 sur le site Libre Algérie, Smail Goumeziane (photo), écrivain et ancien ministre algérien du Commerce a indiqué que la perte de capitaux occasionnée par la « fuite des cerveaux»  de plus de 500 000  cadres algériens qui ont émigré, s’élève à

Nigeria : le parlement enquête sur 17 milliards $ de recettes de pétrole brut non déclarées

Nigeria : le parlement enquête sur 17 milliards $ de recettes de pétrole brut non déclarées

Les législateurs de la Chambre basse du Parlement nigérian ont ordonné, la semaine dernière, l’ouverture d’une enquête pour déterminer si 17 milliards $ d’exportations de pétrole brut non déclarées ont été volées par les entreprises et les organismes gouvernementaux, sous le régime de l’ancien président Jonathan Goodluck. « Il y a un besoin