Dans une interview accordée à Gwladys Johnson pour le magazine Energies Africaines, Lionel Zinsou lève un coin du voile à propos de ses projets immédiats. Pour démontrer aux Béninois que, lorsqu’un gouvernement a des idées et de la méthode, leurs conditions de vie peuvent s’améliorer en quelques mois, il a tout simplement décidé de leur apporter l’électricité rapidement, partout, jusque dans les coins les plus reculés du pays.

« En six mois, on équipera toutes les familles avec des kits solaires. Ce qu’on va faire, et je pense qu’on sera le premier pays à le faire, ce sera de dire : Toutes les familles aussi loin et aussi pauvres qu’elles soient ont droit à acheter ces kits quand elles le peuvent, ou quand elles ne le peuvent pas, à en recevoir dans un effort de solidarité nationale» annonce-t-il. « Nous allons donc faire un effort national de lumière pour tous, parce que ça, on n’a pas besoin d’attendre. Et pour faire ça, la première chose qu’on fera sera de répondre au premier besoin des consommateurs qui est d’avoir la lumière et une ou deux prises. »

 

Puis le Premier ministre explique sa stratégie pour développer ensuite, dans le même esprit, 105 mini-centrales, puis le réseau de transport d’électricité, puis la modernisation de le SBEE…

 

Mais pour l’ex-banquier franco-béninois, qui connaît sans doute la fable de Perrette et le pot au lait, il s’agit d’abord d’atteindre son premier objectif à court terme pour permettre aux populations de reprendre un peu confiance en leurs gouvernants : « On ne peut pas dire à un peuple, «il n’y aura plus de délestage dans cinq ans» parce qu’on lui a déjà dit ça il y a 20 ans et qu’il n’y croit plus.». Alors, c’est par le résultat, plus que par les promesses, que Lionel Zinsou veut convaincre ses concitoyens. Chiche !

 

L’entretien complet : ENERGIES AFRICAINES No5

 

 

Source Agence Ecofin

 

Articles similaires