La stratégie est mondiale et elle fait une part belle à l’Afrique avec le développement bien sur des infrastructures mais aussi et surtout du mobile banking.

Dans le monde, Orange compte investir dans le marché des objets connectés, en essor, et dans les services financiers sur mobile. Dans ces « nouveaux services », le groupe ambitionne de générer 1 milliard de revenus d’ici cinq ans, soit 600 millions d’euros dans les objets connectés, et 400 millions dans les services bancaires.
Orange Money, très apprécié en Afrique, va être lancé en Roumanie, tandis qu’Orange Finance offert en Pologne devrait s’étendre à la France et à l’Espagne.

Depuis 2011, le chiffre d’affaires d’Orange est en recul, a reconnu le groupe qui est conscient qu’avec son nouveau plan stratégique, la rentabilité n’est pas pour l’immédiat. Le Directeur financier du groupe, Ramon Fernandez, s’est cependant montré optimiste en expliquant qu’à l’horizon 2018, le chiffre d’affaires devrait alors retrouver un niveau supérieur à celui de 2014, de même que l’Ebitda retraité qui devrait toucher un point bas, comme prévu, en 2015.

Dans son communiqué, Orange précise que son dividende devrait être maintenu à 60 centimes d’euro au minimum sur la période 2015-2018, sans exclure une possible hausse en fonction de l’évolution de sa performance.

Source Finance&Afrique

Articles similaires