Le gouverneur de la Banque d’Angleterre (BoE) tire la sonnette l’alarme face aux risques que les changements climatiques représentent pour les équilibres financiers, notamment ceux de la City.

 

Pour Mark Carney (photo), les risques se situent tout d’abord au niveau des compagnies d’assurances menacées par une forte croissance des risques de santé, de catastrophes, de responsabilité civile…

 

L’autre danger réside dans l’effondrement possible des valeurs des sociétés polluantes, émettrices de CO2, à commencer par le secteur des hydrocarbures et du charbon. Selon un récent rapport de la BoE, intitulé « L’impact du changement climatique sur le secteur d’assurance britannique », pour ne pas dépasser le seuil fatidique des 2 degrés de réchauffement, il faudrait limiter l’exploitation future du pétrole, du gaz et du charbon entre un cinquième et un tiers des réserves mondiales.

 

Le rapport de la BoE : The impact of climate change on the UK insurance sector

 

 

Source Agence Ecofin

Articles similaires