Le ministre marocain de l’Industrie Moulay Hafid Elalamy a estimé, le 3 novembre, que les exportations automobiles du Maroc atteindraient 100 milliards de dirhams marocains (9,25 milliards d’euros) par an d’ici 2020 avec l’entrée production de l’usine PSA Peugeot Citroën, contre 35 milliards de dirhams au cours des neuf premiers mois de 2015.

 

«Avec Peugeot, nous serons à 600 000 véhicules produits annuellement. C’est une taille critique et notre objectif est d’atteindre un million de véhicules par an dans les années qui viennent», a-t-il déclaré dans lors du Sommet de Reuters sur l’investissement, révélant que des discussions sont en cours avec d’autres groupes automobiles étrangers intéressés par des implantations industrielles au Maroc.

 

L’usine marocaine de PSA, qui devrait être opérationnelle en 2019, produira des citadines et des modèles compacts destinés à l’Afrique et au Moyen-Orient. Elle aura une capacité initiale 90 000 véhicules par an. Cette capacité pourrait cependant atteindre ultérieurement 200 000 unités.

 

Selon M. Elalamy, la part de l’industrie dans le PIB marocain devrait monter à 20% en 2020, contre 16% actuellement.

 

Le ministre a, par ailleurs, confirmé une information selon laquelle le groupe PSA a ouvert un centre de Recherche & Développement à Casablanca. «Ce centre a déjà environ 750 ingénieurs et techniciens qualifiés marocains, et le chiffre doit monter jusqu’à 1500 emplois», a-t-il dit.

 

 

Source Agence Ecofin

 

Articles similaires