Le Royaume du Maroc va investir 870 millions de dirhams (89 millions $) pour le développement du fret aérien dans le pays. Et ce, à travers un programme d’investissement comprenant la création de quatre pôles de fret aérien.

 

Il s’agit, tout d’abord, du pôle de la zone centre, situé à l’aéroport de Casablanca Mohammed V, en complémentarité avec l’aéroport de Rabat. Ensuite, du pôle de la zone nord, situé à l’aéroport de Tanger. Puis du pôle de la zone sud, à l’aéroport d’Agadir. Et enfin, de la zone de l’Oriental, à l’aéroport d’Oujda.

 

Ces investissements devant s’effectuer en deux phases, dont l’une, à court terme, pour un montant de 430 millions de dirhams (44 millions $), et l’autre, à moyen terme, pour 440 millions de dirhams (45 millions $).

 

A noter que ce programme de développement du fret aérien fait partie intégrante de la stratégie pour le développement de l’aviation civile au Maroc. L’objectif étant d’atteindre les 100 000 tonnes en volume à l’horizon 2020 et 182 000 à l’horizon 2035.

 

Par ailleurs, ce programme intervient dans un contexte d’accroissement de l’activité du fret au Maroc. En effet, selon les données du ministère marocain de l’Équipement, du transport et de la logistique, en 2015, il a été enregistré une hausse +18,7% en volume du fret, grâce notamment à une dynamique accrue des transporteurs aériens. L’aéroport de Casablanca, qui a affiché une croissance de +20,7% en 2015 et de +12% sur les quatre premiers mois de 2016, a traité 90% du volume du fret aérien.

 

En outre, ce plan de développement du fret aérien au Maroc fait d’ailleurs l’objet d’un consensus. D’où la signature, le 23 mai 2016, à Rabat d’une convention couvrant la période 2016-2020, entre différents acteurs du secteur, en vue de repositionner le transport aérien et de faire la promotion du fret. Il s’agit du ministère marocain de l’équipement, du transport et de la logistique, de l’office national des aéroports, de la confédération générale des entreprises du Maroc, de la Fédération du transport-CGEM, de l’Agence marocaine de développement de la logistique, de l’Administration des douanes et impôts indirects et de la Royal Air Maroc.

 

 

Agence Ecofin

 

Articles similaires