Professeur de Philosophie et de sciences politiques à de l’Université du Witwatersrand de Johannesburg en Afrique du Sud, Achille Mbembe est mondialement reconnu pour ses recherches sur les imaginaires politiques des sociétés postcoloniales africaines. Il est le fondateur de « The Johannesburg Workshop in Theory and Criticism ». Il s’agit d’une expérience de conversation mondiale sur les enjeux globaux à partir de l’hémisphère Sud.

Thinking Africa a rencontré Achille Mbembe, à l’occasion de la sortie de son ouvrage, Critique de la raison nègre (La découverte, 2013). Dans cet entretien de 50 minutes, l’historien et politologue camerounais expose les limites de la « raison pure », explique le paradigme de la fabulation au cœur de son ouvrage et apporte un éclairage sur le futur du racisme. Achille Mbembe nous incite également à nous « hisser à hauteur des autres » et nous encourage à imaginer d’autres formes de relations qui ne passent pas nécessairement par la logique du profit absolu ou la logique de transformation de tout en marchandise.

Laisser un commentaire

2 + 19 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.