Total E&P RDC, filiale du major pétrolier français Total, a obtenu du ministère des hydrocarbures, avec ses partenaires, l’extension pour deux nouvelles années de la licence d’exploration sur le bloc III en RD Congo.

 

La période d’exploration de ce bloc, situé dans la région du Lac Albert, est donc prolongée du 27 janvier 2016 au 26 janvier 2018, a rapporté le 21 octobre Sacoil Holdings Ltd, partenaire de joint-venture sur ce projet.

 

A ce jour, les partenaires de joint-venture ont achevé avec succès l’acquisition et le traitement des relevés gravimétriques et magnétiques effectués sur la portion nord du bloc, hors du parc national des Virunga, a-t-elle ajouté.

 

Selon le pétro-gazier coté à Londres et à Johannesburg, l’extension donne davantage du temps aux partenaires de joint-venture pour acquérir et traiter des données sismiques 2D.

 

Total E&P RDC est opérateur du bloc avec 66,7% d’intérêt, contre 15% pour le gouvernement de la RD Congo et 12,5 % pour Sacoil Holdings Ltd.

 

 

Source Agence Ecofin

Articles similaires