Pour 2016, le FMI craint des entreprises des défauts de paiement et un système financier (à nouveau) en danger

Des taux en hausse et un dollar plus fort pourraient conduire à des défauts de paiement de la part d'entreprises, et se propager dangereusement aux banques et aux Etats.

En guise de bons vœux, Christine Lagarde, directrice générale du FMI a dévoilé au journal allemand Handelsblatt sa prévisions pour 2016 : « Des taux en hausse et un dollar plus fort pourraient conduire à des défauts de paiement de la part d'entreprises, et se propager dangereusement aux banques et aux Etats ».   1832