L’Entreprise nationale algérienne de réalisation d’infrastructures ferroviaires (Infrafer) et le groupe China Railway Construction Corporation (CRCC) ont signé, le 15 février, lundi à Alger un protocole d’accord pour la création d’une co-entreprise spécialisée dans la réalisation des voies ferrées, a rapporté l’agence de presse officielle algérienne APS.

Le protocole d’accord a été paraphé par le PDG d’Infrafer, Slimane Bouchama, et le directeur général adjoint de CRCC international, Wei Waizheng en présence du ministre des Transports, Boudjemaa Talai.

La co-entreprise algéro-chinoise opèrera principalement dans la pose des voies ferrées à grande vitesse, un créneau où Infrafer ne possède pas encore une expérience.

«Habituée à réaliser des voies classiques de chemin de fer, Infrafer va s’attaquer, à travers ce partenariat, à un nouveau segment d’activité lié aux voies à grandes vitesses», a souligné M. Bouchama.

L’accord signé entre Infrafer et CRCC prévoit également la construction d’une usine de fabrication de pièces pour l’électrification des voies ferrées et les systèmes de signalisation et de télécommunication ainsi que la réalisation des études ferroviaires et des grands travaux d’ouvrages d’art et des tunnels.

«Après la signature de ce protocole, on va attendre la validation du Conseil de participation de l’Etat (CPE) pour finaliser le pacte des actionnaires et fixer le capital de la société dont la création effective est prévue d’ici six mois», a indiqué é le PDG d’Infrafer.

Articles similaires